Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Gadgets

Feed RSS 2.0        Feed ATOM 1.0       Feed MOBILE

 

PageRank Gratuit

 





Sondage express
Vous connaissez ce blog grâce à :
Annuaire Internet
Moteur de recherche
Mail d'information
Bouche-à-oreille
Over-Blog
Autre

Résultats

Sondage express
Vous consultez ce blog en tant que :
Particulier
Professionnel
Institutionnel
Aidant naturel
Autre

Résultats





Archives

31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 22:33

En un an, les services à la personne ont beaucoup gagné en notoriété. En effet, désormais ils bénéficient d'une bonne image auprès de 91% des français.

 

De plus 96% estiment qu'ils correspondent à de réels besoins et 95% indiquent que leur développement est en totale adéquation avec les évolutions de la société.

 

La quasi totalité des français interrogés admettent que les métiers du secteur des services à la personne devraient être plus reconnu, car ils sont jugés comme « utiles » auprès de la société.

 

Désormais lorsque l'on demande aux français de citer des services du secteur des services à la personne ils sont 77 % à énumérer ceux de la vie quotidienne (ménage, repassage, soutien scolaire …) contre 45% en 2010, 60% d'entre eux citent les services liés aux personnes dépendantes (contre 55% en 2010) et 33% évoquent ceux liés à la famille (contre 14% en 2010).

 

Actuellement le secteur des services à la personne emploie deux millions de salariés.  

Repost 0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 12:13

Ce mois ci, l'Agence Nationale des Services à la Personne change de directeur général. En effet Bruno ARBOUET nommé directeur général de ADOMA en décembre laisse sa place à Olivier WICKERS.

 

Un arrêté indiquant le nouveau directeur général fut publié dans le Journal Officiel le 16 mars dernier.

 

A 50 ans Olivier WICKERS prend la tête de l'ANSP. Il a tout d'abord été sous directeur de l'Insertion et de la Cohésion Social puis délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle.

 

 

L'ANSP fut créée en 2005 grâce à la mise en place par Jean-Louis BORLOO d'un plan de cohésion sociale. Cet établissement public administratif est mis sous la tutelle de Bercy, il est chargé de promouvoir le développement et la qualité du secteur des services à la personne.

 

De plus l'ANSP vient en aide aux consommateurs en mettant a leur disposition des renseignements sur les CESU, sur les types d'agréments ou encore sur les structures agréées situées près de chez eux. Elle vient aussi en aide aux personnes recherchant un emploi dans le secteur en mettant à leur disposition des renseignements liés aux différents métiers ou encore aux formations. Elle recherche sans cesse de nouvelles innovations afin de toujours mieux informer, guider ou encore aider (récemment l'ANSP a mis en place un site Internet dédié aux particuliers employeurs). Elle met l'accent sur la communication, les échanges et la professionnalisation du secteur comme on a pu le voir avec le lancement de son réseau social (CF article du 24 décembre 2010) ici les professionnels peuvent échanger sur leur pratique et se faire connaître et les particuliers quant à eux ils peuvent développer leurs contacts.

Repost 0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 16:34

Les services à la personne se sont beaucoup développés dans un premier temps grâce au Plan BORLOO de 2005 et dans un deuxième temps grâce aux nouveaux modes de vie et aux bouleversements démographiques. Le secteur prend de plus en plus de place dans l'économie française.

 

Malgré la réussite de nombreux réseaux de franchises quelques freins subsistent encore. Le secteur des services à la personne souffre aujourd'hui d'un manque de visibilité.

 

En effet ce n'est qu'en 2004 que le nom « service à la personne » a été donné au secteur. Le but de ce dernier été d'unifier les différents noms qu'on lui donnait (service à domicile, aide à domicile...). Malgré tout le secteur a toujours une image négative, il est assimilé a des petits boulots sans qualifications.

 

De plus l'émiettement du secteur à largement été un frein pour ce dernier. Pendant longtemps le secteur des services à la personne était divisé entre des associations d'aides à domicile ou intermédiaires ou encore entre des entreprises d'insertion. Mais elles étaient méconnues du grand public, elles n'arrivaient pas à se faire une place.

 

C'est l'émergence de réseau de franchise qui a inversé la tendance. Elle a redonné au secteur une meilleure image et a permis sa professionnalisation.

Repost 0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 16:35

Zoom sur le secteur des services à la personne

 

Depuis maintenant six ans, le secteur des services à la personne est l'un des secteurs les plus créateur d'emplois.

Avec le vieillissement de la population, l'évolution des structures familiales... le secteur des services à la personne est en perpétuelle croissance.

 

En Franche-Comté par exemple, les services aux personnes dépendantes, à la famille et à la vie quotidienne emploient 32 000 salariés et compte 442 structures.

 

Mais malgré des besoin de plus en plus conséquent, les métiers des services à domicile ont encore une mauvaise image, ils sont considérés comme dévalorisant ou encore comme des petits boulots sans avenir.

 

Pour avoir recours aux services à la personne, il existe trois solutions à savoir:

 

- De gré à gré , dans ce cas le particulier emploie directement son salarié.

- Via un mandataire, dans ce cas le mandataire recrute le salarié à la place du particulier et assure les formalités administratives mais pas juridiques.

- Via un prestataire, dans ce cas le prestataire s'occupe de toutes les formalités et est l'employeur du salarié.

 

Le secteur des services à la personne devient de plus en plus concurrentiel. En effet, en Franche-Comté par exemple, on dénombre 144 associations, 7 centres communaux d'actions sociales, 145 entreprises privées et 142 autoentrepreneurs.

 

Pour soutenir encore plus les créations de structure et le développement du secteur il est question de simplifier les procédures. De plus il y a le souhait de professionnaliser le secteur en proposant plus de formations et en évitant le morcellement du temps de travail.

Repost 0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 14:57

La certification "c'est la reconnaissance par un organisme indépendant, du respect des engagements définis dans un référentiel "métier", impliquant la mise en place volontaire d'une démarche qualité". (1)

 

Pour les professionnels du secteur, il devient de plus en plus indispensable de maîtriser la qualité des prestations offertes et de la faire approuver dans le but de se différencier des concurrents. C'est une garantie sur le niveau de qualité des prestations.

 

La certifications est un outil de professionnalisation qui permet de :

 

- Fidéliser et établir une relation de confiance avec le client.

- Améliorer la qualité des services

- Rationaliser l'organisation

- Mobiliser le personnel autour d'un projet commun

- Harmoniser les pratiques du personnel

- Valoriser l'image de la structure et se différencier de la concurrence

- Afficher votre professionnalisme

 

C'est le code de la consommation qui encadre la certification des services. Cette requête est approuvée par les consommateurs, les pouvoirs publics, les professionnels du secteur et des experts de qualité.

 

Pour obtenir cette certification, il faut respecter la totalité des points abordés dans le référentiel. Elle est vlable 3 ans. Tous les ans, un organisme certificateur contrôle le respect des engagements.

 

Il existe 3 typess de certifications :

 

- NF Service, elle apporte une garantie de qualité et de fiabilité, une relation contractuelle définie et la conformité aux engagements définis dans la norme "Services à la personne à domicile" (respect de l'intimité, accueil courtois, intervenant de confiance...). Aujourd'hui 245 structures en bénéficient, des contrôles fréquents sont effectués.

 

- QUALIDAP, elle vérifie grâce à des audits le respect des engagements du référentiel "Qualité de services des organismes exerçant des activités de services à la personne". Cette certification permet le renouvellement automatique de l'agrément.

 

- QUALICERT, cette certification a mis en place un référentiel spécifique pour le secteur. Les structures peuvent se différencier, améliorer la qualité des services et bénéficier d'un critère de sélection et d'un gage de confiance.

 

 

1 Définition issue du site de l'Agence Nationale des services à la personne

Repost 0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 15:16

 

Ce n'est pas une surprise, le secteur des services à la personne est en progrès. Il est en perpétuel croissance.

 

Malgré un contexte économique marqué par la crise, le nombre d'organismes agréés de services à la personne (OASP) est très satisfaisant (+10%). Ceci prouve que le secteur se professionnalise et qu'il est profitable pour les entreprises.

 

C'est dans le domaine des entreprises que l'accroissement est le plus important, 11 779 entreprises pour 2010 contre 10 023 pour 2009.

 

Le secteur associatif à lui aussi connu une hausse, 6 443 pour 2010 et 6 258 pour 2009.

 

Au niveau de l'emploi, on distingue que l'aide aux personnes âgées ou handicapées ainsi que la garde d'enfants sont les segments les plus dynamiques.

 

Cette croissance est dûe :

 

- à une meilleure communication pour le secteur des service à la personne

- à des informations plus précises et plus claires

- au désir des personnes âgées de vouloir rester chez elles plus longtemps

- au désir d'accéder à un meilleur confort et à une meilleure qualité de vie

 

Mais cette croissance est aussi rendue possible par une très bonne réactivité et par une meilleure adaptation aux besoins des personnes par les structures de services, notamment grâce à leurs modernisations au niveau du système de gestion, cette croissance est également due à une meilleure organisation et captation de l'offre et de la demande gérée au niveau national par le premier apporteur d'affaires français dans les services à la personne, la société DOMIFRANCE.COM (www.domifrance.com)

Repost 0
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 13:24

L'utilisation des CESU constituent des avantages pour tous ses acteurs :

 

- Coté particuliers, les CESU vous permettent de bénéficier d'un grand nombre de services à la personne qui participent à votre bonheur et à votre confort. Grâce à eux vous trouvez l'équilibre parfait entre votre vie professionnelle et votre vie privée, car vous pouvez vous décharger des corvées quotidiennes et contribuer à l'épanouissement de vos enfants en leur offrant par exemple du soutien scolaire.

 

Il existe deux sortes de CESU à savoir :

 

 - Le CESU pré-financé, qui est distribué et financé par votre employeur.

 - Le CESU déclaratif, disponible sur simple demande auprès de votre banque, il vous sert à déclarer votre salarié en emploi direct.

 

- Coté professionnels, le CESU vous assure la garantie du paiement, car pour être remboursé il vous suffit d'envoyer vos CESU au Centre de Remboursement des CESU.

 

- Coté employeurs, avec les CESU pré-financé vous permettez à vos salariés de se décharger de leurs tâches quotidienne et de se libérer de leur stress.

 

Grâce à cela, vos salariés seront plus disponibles et plus concentrés sur leur travail car les enfants seront gardés en toute sécurité à leurs domiciles et le ménage sera fait. De plus les CESU pré-financé sont un plus lors d'une embauche et vous fidélisez aussi vos salariés car vous leur montrez que vous vous préoccupez de leur bien être.

Repost 0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 12:37

 L'allongement de la durée de vie ainsi que le vieillissement de la population, sont au cœur de toutes les discussions, même dans le secteur du service à domicile.

 

En effet, les entreprises et les associations de ce secteur prennent des dispositions pour pouvoir répondre à la demande croissante d'aide à domicile de leurs bénéficiaires qui sont principalement les personnes âgées. De plus une nette croissance d'activité de ce secteur est prévue dans ces dix prochaines années, puisque l'INSEE projette une augmentation de 20%, de la part des personnes âgées.

 

Ce constat annonce la tendance générale, mais il faut savoir que la situation varie d'un département à l'autre car certains connaissent un vieillissement plus ou moins important selon que ce soit une zone étudiante ou non par exemple. Il existe des départements dit «âgées» comme la Corrèze où 40% de la population a 60 ans ou plus et des départements dit «jeunes» comme le Rhône où 20% de la population a 60 ans ou plus. Ces différences de démographie influent sur le développement ou non des prestataires de services à domicile.

 

Qu'elle soit rapide ou non, cette croissance d'activité sera bénéfique autant au niveau local que national puisqu'elle permettra la création de nouvelles structures et de nouveaux emplois, ce qui reste avantageux pour notre économie.   

Repost 0
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 19:00

ZOOM - La Fédésap (Fédération Française des PME de Services à la Personne et de Proximité)

La Fédération Française des PME de Services à la Personne et de Proximité a été créée récemment à l'initiative de Richard BINIER.

Présentation :

"Nouvelle Fédération patronale, la Fédésap (Fédération Française des Entreprises de Services à la Personne et de Proximité) vise à regrouper et défendre les intérêts des 4 500 entreprises actuellement présentes sur ce secteur représentant plus de 12 Milliards d’euros en 2006 en France. La Fédésap ouvre un nouvel espace de dialogue et d’action entre les PME de la branche et les autres acteurs tels que les enseignes nationales, les émetteurs de CESU, les partenaires sociaux, l’ANSP et les pouvoirs publics.

Les valeurs fondatrices de la Fédésap :

- Proximité : Fédération de terrain et de proximité, la Fédésap est une force locale d’initiative et de représentation départementale avec des délégués territoriauxdans toute la France.

- Action : Cette Fédération mutualise ses ressources pour fournir des services expertsaux PME françaises. Regroupés autour de 7 missions stratégiques, vingt programmes de services aux adhérents Fédésap sont mis en place, dont un observatoire statistique remontant des données économiques du secteur.

- Représentation : La Fédésap est une force de représentation des PME au niveau national appuyant et défendant ses adhérents auprès des pouvoirs publics.

La Fédésap travaille sur l’ensemble des chantiers de l’industrie des services à la personne et sur les problématiques majeures rencontrées au quotidien par les entrepreneurs de la branche. D'ores et déjà, un service d’assistance juridique et social du lundi au vendredi de 9 h à 19 h est mis à disposition des adhérents. Une quarantaine d’experts sont mobilisés pour répondre à toute interrogation d’ordre juridique, fiscale, sociale et règlementaire.

Fortes de cette nouvelle organisation dans le paysage des services à la personne, les PME ont là l’opportunité de se regrouper, pour mieux se faire entendre, construire les conditions de leur croissance et agir."

+ d'infos sur
www.fedesap.org

Repost 0
10 décembre 2007 1 10 /12 /décembre /2007 13:30

ZOOM - Le SPSAP (Syndicat Professionnel des Services à la Personne)

Le Syndicat Professionnel des Services à la Personne a été créé mi-octobre par Colette BORY pour fédérer et représenter les structures agréées de services à la personne au niveau national. Le SPSAP est adhérent de la CGPME (Confédération des Petites et Moyennes Entreprises).

Présentation de Colette BORY, Présidente :

"Un an après la loi sur les services à la personne de juillet 2005, le nombre d'entreprises de services à la personne agréées par l'ANSP a été multiplié par six : 3 800 entreprises étaient agréées fin 2006, représentant 35 % des structures.
C'est dire si les besoins dans le domaine sont grands et les perspectives de développement prometteuses.
Cependant, de par la diversité de ses métiers, et de ses modes d'intervention, le secteur est atomisé laissant le champs libre aux plus grosses structures ou la porte ouverte à des pratiques abusives de la part de structures non agréées.
Les entreprises et organismes de plus petite taille sont livrés à eux-mêmes, alors qu'ils ont plus que jamais besoin d'être soutenus dans leur activité et leur développement.
Tout reste à construire.
La professionnalisation du secteur est en marche : soyons en acteur, moteur, précurseur !
Ensemble, nous serons plus forts, plus écoutés, plus représentatifs."

Le SPSAP vous propose :

- conseil juridique (contrats de travail - droit du travail...) et fiscal
- veille réglementaire et législative
- certification : audits à blanc, accompagnement
- formation : conseil, plans de formation, négociation financière en partenariat avec AGEFOS PME
- services communs : groupement d'employeurs, plate-forme d'achats...

A noter :

Retrouvez l'interview de Colette BORY sur TPE-PME.com.

+ d'infos par e-mail contact@spsap.fr et sur www.spsap.fr (en cours de réalisation)

Repost 0