Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Gadgets

Feed RSS 2.0        Feed ATOM 1.0       Feed MOBILE

 

PageRank Gratuit

 





Sondage express
Vous connaissez ce blog grâce à :
Annuaire Internet
Moteur de recherche
Mail d'information
Bouche-à-oreille
Over-Blog
Autre

Résultats

Sondage express
Vous consultez ce blog en tant que :
Particulier
Professionnel
Institutionnel
Aidant naturel
Autre

Résultats





Archives

30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 12:31

Dés demain la cinquième édition du salon des services à la personne ouvrira ses portes à la Porte de Versailles et ce jusqu'à samedi.


Cette année 23 000 visiteurs sont attendus, les raisons de leurs venues sont diverses, besoin de conseils pratiques , de bonnes adresses ou encore profiter des compétences des professionnels.


Même si le salon est constitué majoritairement de professionnels le grand public n'est pas oublié pour autant car un espace lui est entièrement dédié. Grâce à cet espace les particuliers pourront s'informer sur les avantages fiscaux auxquels ils ont droit et sur le fonctionnement du Chèque Emploi Service Universel.

 

 

Pour plus de renseignements : www.salon-services-personne.com

Repost 0
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 16:20

L’augmentation du taux de TVA de 5,5 % à 7 % a été décidée par le gouvernement à l’issue du dernier conseil des ministres en date.

Cette mesure sera discutée prochainement au Parlement dans le cadre du projet du loi de finances rectificative 2011.

Le SESP et la FESP s’opposent à cette augmentation.

 

Il vous est proposé de signer la pétition en ligne :

« NON à la hausse de la TVA pour les services à la personne ! »

Accessible en cliquant sur le lien suivant : http://www.fesp.fr/actualite/la-hausse-de-la-tva-detruirait-lemploi-des-services-la-personne

N’hésitez pas à transmettre le lien ci-dessous à vos réseaux (agences, partenaires, clients, relais d’opinions, etc.) afin de recueillir le plus grand nombre de soutiens 

 

 

Sans attendre, la FESP et le SESP ont déjà entrepris dès la semaine dernière trois actions essentielles :

 

 Le SESP et la FESP ont transmis à François FILLON, Premier Ministre, et Frédéric LEFEBVRE, secrétaire d’État en charge du Commerce, des PME et des Services,  une note expliquant les effets négatifs qu’auraient une hausse de la TVA dans les SAP notamment en matière de créations d’emplois et de pérennité des entreprises.

 

Le SESP et la FESP ont, en étroite liaison avec le cabinet de Roselyne BACHELOT, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, négocié et obtenu l’ajout de la mention expresse des « personnes âgées dépendantes », les ajoutant ainsi aux «personnes handicapées »,  dans le texte de loi qui sera présenté aux parlementaires.

 

La FESP a posté sur son site internet la question suivante : « L'augmentation de la TVA nuit-elle à l'embauche ? », question à laquelle il vous est également proposé de répondre.

 

 Le SESP et la FESP rappellent que le taux réduit à 5,5% qui s’applique aux entreprises de services à la personne est justifié par :

 

La lutte contre le travail au noir, celui-ci étant particulièrement développé sur le périmètre des activités entrant dans le secteur des services à la personne et en concurrence avec les entreprises.

 

Cette lutte contre le travail au noir nécessite de disposer d’un coût final du service pour les bénéficiaires (les Français) sensiblement identique, voire plus avantageux, que le coût du recours au travail au  noir.

  

Un fort potentiel d’embauches nuancé par des contraintes économiques réparties inégalement entre les différents acteurs du secteur : entreprises, associations, particuliers employeurs.

 

Les entreprises sont en effet les seuls acteurs à être assujettis au versement de la TVA. Seules les entreprises devraient supporter l’alourdissement d’une contrainte déjà discriminante.

 

En conséquence, le SESP, la FESP et les entreprises de SAP souhaitent faire entendre au gouvernement, aux parlementaires et aux relais d’opinion, leur voix pour informer et sensibiliser sur les impacts négatifs qu’une telle décision, si elle était appliquée, aurait sur leur activité, sur la création d’emplois et sur le coût des services auprès des Français.

Repost 0
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 14:32

Cette année aura lieu la 5ème édition du salon des services à la personne. Il se tiendra du 1 au 3 décembre à Paris, Porte de Versailles (Pavillon 7.1).

Le thème du salon tournera cette année autour de la franchise. En effet, un programme entièrement dédié à la création de franchise a été mis en place.

Les personnes souhaitant avoir des informations ou ouvrir une franchise pourront échanger avec plus de 25 franchiseurs. De plus une série de conférences leur permettront de se familiariser avec ce mode de création d'entreprises.

Les thèmes abordés durant le salon seront par exemple : « Bien choisir son réseau de franchise » ou encore « Comprendre les étapes de la création en franchise »

Le salon vous ouvre ses portes de 10h à 18h, l'entrée est de 8 euros mais elle reste gratuite pour les moins de 18 ans et les demandeurs d'emplois.

Repost 0
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 12:41

Notre quotidien ne nous permet pas toujours d'effectuer tout ce que l'on voudrait faire au sein de notre domicile.

Si vous êtes dans ce cas, les entreprises de services à la personne vous viennent en aide pour effectuer ce que nous n'avons pas le temps de faire ou ce que nous ne savons pas faire.

 

Alors qu'attendez-vous ?

Lorsque vous faites appel a ces dernières, un professionnel intervient et vous conseille sur certaines solutions à mettre en place soit pour vous faciliter la vie soit pour vous permettre de réaliser des économies.

Du petit bricolage au jardinage en passant par la peinture, les services à la personne ont la solution a tous vos problèmes. Vous trouverez toujours un interlocuteur pour répondre à vos besoins ou à vos questions.

De plus les services à la personne donnent droit à des avantages fiscaux. Alors pensez-y !

Repost 0
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 15:18

Lors d'une réunion sur le développement des services à la personne, Yang Zhiming (vice-ministre chinois des ressources humaines) a fait part de sa volonté de développer le secteur des services à la personne dans le but d'orienter la structure économique de la Chine vers le secteur des services.


En Chine les employés du secteur représente 32,4% de la force de travail et le chiffre d'affaires est de 160 milliards Yuans soit 25 milliards de dollars, ce qui est bien en dessous des économies développées.


Pour Yang Zhiming promouvoir le secteur des services à la personne est nécessaire pour que l'industrie de service devienne un pilier de l'économie.


Au cours des cinq prochaines années le chiffre d'affaires du secteur sera de 300 milliards Yuans.

Aujourd'hui, le nombre d'employés du secteur (gouvernantes, employés de maison et cuisiniers à domicile) est de 15 millions mais il va augmenter à 20 millions d'ici cinq ans.


Pour encourager la croissance du secteur des services à la personne, le Ministère des Finances et l'Administration d'État des affaires fiscales, ont mis en place des mesures fiscales préférentielles. En effet les compagnies de services à la personne qui embauchent leurs employés en conformité avec la loi ont pu dés le 01/10/2011 être exempt des taxes sur le chiffre d'affaires pour un période de trois ans.

Repost 0
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 14:45

En France les trois milliards d'euros d'exonérations ont permis de développer le secteur des services à la personne.


Après une étude effectuée par l'INSEE on peut dire que les niches fiscales ont beaucoup couté mais aussi beaucoup rapporté.


Dés 1991, l'État à mis en place la déduction fiscale pour soutenir les services à la personne qui étaientencore peu développé et dominé par le travail au noir. Comme la déduction fiscale étaittrop limitée,le crédit d'impôt fit son apparition à partir de 2007 (il s'adresse aux personnes non-imposables).

De ce fait le recours aux avantages fiscaux a doublé entre 1996 et 2008 passant de 6,4% à 12,8%.


Les avantages fiscaux ont encouragé des ménages à déclarer leurs employés et d'autres à avoir recours aux services à la personne. Le secteur a alors connu une avancée exceptionnelleet est désormais un secteur bien organisé.


La déduction fiscale a motivé en moyenne entre 85 000 et 300 000 ménages à avoir recours aux services à la personne. Ce qui a permis la création de 12 000 à 43 000 emplois. Le coût quant a lui est compris entre 23 000 et 85 000 euros par emploi.


Pour ce qui est du crédit d'impôt, sa mise en place a couté moins cher. D'une part parce que les ménages concernés étaient peu nombreux et d'autre part car ils ont un recours aux services à la personne limité. Sa mise en place a permis la création de 4 000 à 14 000 emplois pour un coût annuel compris entre 9 000 et 28 000 euros par emploi.

Repost 0
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 16:42

La réduction d'impôt a été mise en place pour développer les services à domicile. Le crédit d'impôt a quant à lui été mis en place en 2007.


Depuis 1991 et dans la limite d'un plafond, les ménages ont la possibilité de déduire de leurs impôts la moitié des dépenses engagées dans les services à la personne.

A noter que ce dispositif concerne uniquement les ménages imposables.


En 2006 les trois quarts des utilisateurs ont bénéficié de la réduction d'impôt. Mais seul 3% des 30% des ménages les plus modestes y ont eu recours alors que la quasi totalité des ménages appartenant aux 10% des ménages les plus aisés y ont eu recours.


L' apparition du crédit d'impôt devait permettre aux ménages ne payant pas d'impôt d'en bénéficier.


Mais seuls :

- les foyers fiscaux dont tous les adultes sont actifs

- les personnes actives sans conjoint

- les couples non mariés dont un des conjoints est actif peuvent avoir recours au crédit d'impôt.


Les personnes qui en bénéficient le moins sont les personnes âgées puisque seulement 12% d'entre elles ont pu profiter d'un crédit d'impôt en 2007.

Repost 0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 16:24

Depuis quelques années le secteur des services à la personne ne fait qu'élargir son offre (soutien scolaire, ménage, assistance aux personnes …).


Les services à la personne connaissent un véritable sucés en Ile-de-France, en effet un francilien sur dix à désormais recours à cette nouvelle gamme de métiers. Dans la région 225 000 personnes sont employées.


A Paris, 12% de la population fait appel aux services à la personne, 13,8% dans les Hauts-de-Seine et 14,3% dans les Yvelines.


Les franciliens veulent avant tout une aide dans leur quotidien (ménage, courses, garde d'enfants...).


Si la tendance reste stable et les avantages fiscaux sont maintenus, les services à la personne vont perdurer, en effet 600 000 utilisateurs sont prévus en 2030, à noter que le vieillissement de la population y est pour beaucoup. Dans les vingt prochaines années le secteur devrait embaucher 40 000 personnes.

Repost 0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 17:50

De nombreux changements ont vu le jour dans les services à la personne mais cette année, ces changements seront marqués par la fin de l’agrément simple.

 

En effet à partir du 22 Novembre 2011, la demande d’agrément simple d’un prestataire, donnant droit à des avantages fiscaux, sera modifiée.

En revanche l’obtention de l’agrément qualité pour s’occuper du public fragile (enfant de moins de 3 ans et assistance aux personnes âgées ou handicapées) est toujours obligatoire.

 

L’agrément simple sera remplacé par une déclaration auprès de la préfecture du lieu d’établissement (de la société, de l’entrepreneur…). Cette déclaration peut se faire soit par internet soit par lettre recommandée.

A la réception de la demande le préfet envoie un récépissé.

 

Le principal changement de la fin de l’agrément simple, c’est qu’une entreprise n’est plus obligée de travailler dans les services à la personne pour en proposer les services

Repost 0
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 10:41

Bien qu'il est diminué le travail au noir est encore très présent dans le secteur.

En effet il concerne 2,8 millions de foyers en France surtout pour les prestations de garde d'enfants et de cours particuliers.

Pourtant le travail au noir peut vous porter préjudice de plus vous n'avez aucune garantie sur la personne que vous engagez.

En passant par des professionnels du secteur vous donne une sécurité surtout au niveau de la formation de l'employé. De plus par ce biais vous bénéficiez d'une déduction ou d'un crédit d'impôt.

Repost 0