Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gadgets

Feed RSS 2.0        Feed ATOM 1.0       Feed MOBILE

 

PageRank Gratuit

 





Sondage express
Vous connaissez ce blog grâce à :
Annuaire Internet
Moteur de recherche
Mail d'information
Bouche-à-oreille
Over-Blog
Autre

Résultats

Sondage express
Vous consultez ce blog en tant que :
Particulier
Professionnel
Institutionnel
Aidant naturel
Autre

Résultats





Archives

9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 16:35

Zoom sur le secteur des services à la personne

 

Depuis maintenant six ans, le secteur des services à la personne est l'un des secteurs les plus créateur d'emplois.

Avec le vieillissement de la population, l'évolution des structures familiales... le secteur des services à la personne est en perpétuelle croissance.

 

En Franche-Comté par exemple, les services aux personnes dépendantes, à la famille et à la vie quotidienne emploient 32 000 salariés et compte 442 structures.

 

Mais malgré des besoin de plus en plus conséquent, les métiers des services à domicile ont encore une mauvaise image, ils sont considérés comme dévalorisant ou encore comme des petits boulots sans avenir.

 

Pour avoir recours aux services à la personne, il existe trois solutions à savoir:

 

- De gré à gré , dans ce cas le particulier emploie directement son salarié.

- Via un mandataire, dans ce cas le mandataire recrute le salarié à la place du particulier et assure les formalités administratives mais pas juridiques.

- Via un prestataire, dans ce cas le prestataire s'occupe de toutes les formalités et est l'employeur du salarié.

 

Le secteur des services à la personne devient de plus en plus concurrentiel. En effet, en Franche-Comté par exemple, on dénombre 144 associations, 7 centres communaux d'actions sociales, 145 entreprises privées et 142 autoentrepreneurs.

 

Pour soutenir encore plus les créations de structure et le développement du secteur il est question de simplifier les procédures. De plus il y a le souhait de professionnaliser le secteur en proposant plus de formations et en évitant le morcellement du temps de travail.

Partager cet article

Repost 0

commentaires