Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gadgets

Feed RSS 2.0        Feed ATOM 1.0       Feed MOBILE

 

PageRank Gratuit

 





Sondage express
Vous connaissez ce blog grâce à :
Annuaire Internet
Moteur de recherche
Mail d'information
Bouche-à-oreille
Over-Blog
Autre

Résultats

Sondage express
Vous consultez ce blog en tant que :
Particulier
Professionnel
Institutionnel
Aidant naturel
Autre

Résultats





Archives

16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 14:18

Depuis quelques temps déjà la situation des associations de services à la personne était en équilibre, mais la suppression des exonérations des cotisations patronales a été le coup de grâce.

 

Les associations lancent un appel au secours dans l'intérêt des bénéficiaires et des salariés.

 

Leur plus grande inquiétude est de savoir si elles ont encore un avenir dans le secteur ?

Pour elles, le système de financement est à bout de souffle, de plus elles ont dû assumer seules la professionnalisation des intervenants.

 

Les associations estiment que la situation est accablante, en effet l'augmentation tarifaire va de 3 à 12% (selon la nature du service) et elle n'est compensée par aucun organismes sociales. A cause de cette augmentation, la baisse du recours aux services à la personnes est évaluée a 10%.

 

Par conséquent si le nombre d'heures diminue, les emplois vont en pâtir. Les associations rentrent dans un cercle vicieux.

 

Le secteur des services à la personne était considéré comme le secteur le plus créateurs d'emplois non délocalisables. Il permet de maintenir la cohésion sociale et de lutter contre l'isolement et la solitude.

 

Cette situation est paradoxale car, comme on vient de le voir, les associations se posent beaucoup de questions sur leur devenir et sur leur pérennité alors que le gouvernement a placé le maintien à domicile en cause prioritaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Loïs Olsen - dans Actualité Pros
commenter cet article

commentaires