Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gadgets

Feed RSS 2.0        Feed ATOM 1.0       Feed MOBILE

 

PageRank Gratuit

 





Sondage express
Vous connaissez ce blog grâce à :
Annuaire Internet
Moteur de recherche
Mail d'information
Bouche-à-oreille
Over-Blog
Autre

Résultats

Sondage express
Vous consultez ce blog en tant que :
Particulier
Professionnel
Institutionnel
Aidant naturel
Autre

Résultats





Archives

11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 13:00

www.stop-travail-au-noir.fr : la nouvelle campagne de sensibilisation du Groupe O2 :

Il y a presque un an, le Groupe O2 lançait (non sans humour) sa campagne de communication "L'homme de ménage est une femme de ménage comme les autres !" (www.homme-de-menage.fr). Plus sérieusement, il s'agissait pour le Groupe O2 de favoriser la venue des hommes dans ce métier et de résoudre leur problèmes de recrutement.

Le Groupe O2 se penche aujourd'hui sur la problématique du travail au noir, avec notamment un nouveau Internet d'informations, de ressources et de conseils pratiques : www.stop-travail-au-noir.fr.

7 février 2008 : lancement d'une campagne de sensibilisation contre le travail au noir :

Banni-re-travail-au-noir.gifLe Groupe O2, leader en ménage et garde d'enfants, lance une campagne de sensibilisation contre le travail au noir dans les services à la personne. Le Groupe O2 s'engage dans cette initiative à la suite de la publication du 1er Baromètre des services à la personne.
Cette enquête, réalisée en novembre dernier par le Groupe O2 par l'Institut TNS SOFRES, révèle en effet que 13 % des français utilisant une aide extérieure pour effectuer leurs tâches ménagères déclarent en face à face recourir exclusivement au travail au noir. Ce chiffre traduit vraisemblablement un recours réel nettement supérieur.

Les méfaits du travail au noir :

La campagne de sensibilisation vise à démontrer que le travail au noir est un problème pour l'économie en général et un vrai fléau pour le secteur des services à la personne en particulier :

- c'est un manque à gagner pour les recettes fiscales et sociales des comptes publics qui porte sur un volume de 50 Mds €, soit 3,3 % du PIB en 2005 (Source INSEE)

- c'est un frein majeur au développement de l'emploi salarié dans le secteur des services à la personne : plusieurs estimations parlent de 45 % des emplois qui seraient non-déclarés (Source Etude Caisse d'Epargne en 2006), soit 200 000 emplois (Source Commission Européenne)

- c'est un facteur de risques importants aussi bien pour le travailleur (absence de couverture médicale et sociale) que pour le particulier qui l'emploie (risque d'amende, de redressement de cotisations, de paiement de pension, de Prud'hommes).

Impliquer tous les acteurs concernés dans une action coordonnée et inscrite dans la durée :

Guillaume RICHARD, Président du Groupe O2, a indiqué que cette campagne visait 2 objectifs complémentaires :

- "Tout d'abord, informer de manière claire, transparente et sans détours sur les risques du travail au noir. Une telle proportion de recours au travail au noir dans les services à la personne est en effet une aberration. Personne n'y gagne : pour l'utilisateur du service, c'est plus cher et extrêmement risqué. Pour le travailleur, cela revient à renoncer à des garanties fondamentales pour sa protection sociale, ses droits à la formation et à la retraite. La seule explication de la persistance de cette pratique est un manque criant d'information, que nous avons décidé de combattre à travers cette campagne de sensibilisation

- Ensuite, rappeler à nos concitoyens que le recours au travail au noir a un impact économique désastreux et freine la création de milliers d'emplois potentiels, stables et non délocalisables, dans notre secteur."

+ d'infos sur
www.stop-travail-au-noir.fr, le 1er baromètre des services à la personne et le Groupe O2

Partager cet article

Repost 0

commentaires